Le Moulin Sainte Agnes

Interviews - 02 octobre 2015 -     0

Florent Bignon

Le Moulin Saint Agnès est souvent un coup de cœur, on aime ou on aime. Le domaine en plein cœur de la nature séduit sans difficultés

Quelle est l’antériorité de votre activité ?

 

Nous avons ouvert l’établissement à la location de salle en 1999. Nous avons senti qu’il fallait développer le mariage autour de lieux adaptés mais atypiques qui manquaient à cette époque. Nous nous sommes ainsi lancés dans l’aventure !

Qui est ‘Nous’ ?

Le Moulin Saint Agnès est tout d’abord une histoire de famille puisque j’y travaille avec mes parents et ma femme : les taches sont réparties selon nos appétences et envies. Nous vivons tous les quatre sur place. Il y a donc systématiquement quelqu’un sur le domaine en cas de soucis. De la même façon les visites peuvent se faire très librement et rapidement.

Décrivez l’endroit

Le Moulin bénéficie d’un superbe plan d’eau de 11 hectares – il sert de base d’activités nautiques depuis 1970, principalement du ski nautique de compétition – c’est ainsi que nous occupons aussi de l’école de ski en plus du Moulin . Imaginez la complémentarité possible des offres ! A titre d’exemple nous proposons des initiations au ski nautique, du wakeboard ou de la bouée tractée.

Nous avons déjà eu un mariage qui s’est terminé le dimanche avec de nombreuses activités sur le plan d’eau, cela permet de finir l’événement en beauté et dans la convivialité. On peut créer l’événement qui marquera les invités et leurs hôtes !

Quels conseils donneriez-vous aux internautes en recherche de salle ?

Il faut être conscient des petits « pièges » à éviter puisque le choix d’une salle est important : faire attention par exemple à ce que la capacité de la salle ne soit pas surestimée. Il est non moins important de considérer aussi l’environnement extérieur qui entoure la salle.

 

 

 

Voir sa fiche sur 1001Salles : Le Moulin Sainte Agnes

Nos suggestions d’articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Découvrez les interviews de vos futurs prestataires