Domaine des Clairgeries

Interviews - 28 février 2018 -     0

Carine Boisseau

Loin des salles qui « industrialisent » la location, Carine offre une approche authentique de son métier.

Quel est le premier sentiment ressenti en arrivant sur le domaine ?

 

Une sérénité sans pareil. Entouré visuellement de la forêt, des champs et du jardin, un sentiment d’espace, de liberté, de calme hors des nuisances et de l’agitation urbaine font qu’on a le sentiment d’enfin prendre le temps pour soi et de pouvoir en donner à ceux que l’on aime à travers l’évènement souhaité.

 

Quel est le « plus » insoupçonné du domaine ?

 

Malgré un sol de type argilo/calcaire, donc souvent difficile à exploiter, j’ai à cœur de ne pas utiliser de produit phytosanitaire chimique. Ce qui nécessite un engagement quotidien pour le respect de l’environnement  sur la faune et la flore ! Tout est entretenu à la force de mes mains, de mon dos et de mes jambes… Ceci dans un souci de pouvoir laisser jouer les enfants en toute tranquillité, de toucher, de goûter… Le jardin vit et se vit !

 

Que préférez-vous dans l’activité d’accueil d’événements ?

 

Que les clients s’approprient les lieux de façon responsable en créant l’univers qui leur ressemble en fonction de l’évènement et qu’ils arrivent à me surprendre de part leur créativité. Cela me permet de voir le Domaine aussi à travers eux (leurs goûts et leurs émotions à transmettre). C’est peut-être, aussi tout simplement un sentiment de partage et de confiance que j’ai avec eux « Avant et Après » puisque je ne suis pas présente sur les lieux le temps de l’évènement proprement dit.

 

Et votre meilleur atout en tant que loueur d’espace ?

 

Je pense que je laisse le temps… je m’explique.

Il me parait important de laisser le temps à mes clients de venir plusieurs fois avant l’évènement faire vagabonder leur imagination, faire des essais, adapter la disposition des tables, choisir la déco en conséquence, s’entrainer pour l’ouverture du bal dans l’espace qui leur sera dédié…De cette façon, la pression attribuée au côté technique et fonctionnel des lieux  s’envole ; d’autant plus, que le jour J (si besoin) je suis là pour donner les dernières instructions (conformément aux souhaits des locataires) aux différents intervenants avant de m’en aller.

Je suis comme certains le disent : le lien, l’appui technique qui agit en sous-marin.

Pour les événements du week-end, la plage horaire de mise à disposition peut être du vendredi au lundi, ainsi on peut profiter pleinement de l’avant et de l’après-événement... en prenant tout son temps.

Voir sa fiche sur 1001Salles : Domaine des Clairgeries

Nos suggestions d’articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Découvrez les interviews de vos futurs prestataires