Château De Dio

Interviews - 02 janvier 2019 -     0

Bertrand Fleutiaux

Veillant à ne sélectionner sur l’année, qu’un nombre restreint de mariages pour pouvoir garder un niveau de qualité optimal, Bertrand est le garant d’un événement parfait !

Quelle est votre histoire avec l’établissement ?

Après avoir visité 110 châteaux, j’ai jeté mon dévolu en 1997 sur le château de Dio. Son accessibilité, son cachet et ses pierres ocres m’ont tout de suite séduit. Bien qu’il soit « classé » monument historique, le château tombait littéralement en ruines, il n’avait plus ni plancher, ni toit.

Vingt années ont été nécessaires pour le restaurer, je me suis fait assister pour cela d’architectes en chef des monuments historiques. Le Ministère de la Culture (DRAC), le Conseil Départemental de l’Hérault et le Conseil Régional Languedoc-Roussillon m’ont également soutenu.


Pourriez-vous le décrire en quelques lignes ?

Le Château est situé sur un promontoire au milieu d'un petit village, le cadre est superbe. C’est un château féodal comme il en reste peu en France. Nous organisons d’ailleurs des visites qui plaisent beaucoup. Il est très beau, nous veillons quotidiennement à un entretien irréprochable des extérieurs et intérieurs. Son atout principal est la multiplicité des espaces qu’il propose et leurs tailles, tous les formats de réception peuvent être envisagés.

D’ailleurs, la salle de réception est un véritable miracle acoustique ! Les murs et la voûte absorbent le son de telle façon qu’aucune pollution sonore du fait de la réverbération n’est perceptible. Seul le son d’origine y est véritablement audible ! Des concerts y sont régulièrement organisés, des radios locales sont même venues réaliser des enregistrements, et, lors des mariages, aucun brouhaha.


Le petit + ?

Nous avons la chance d’avoir au village, une petite église romane du 11éme siècle absolument superbe. Il est possible d’organiser ensuite une procession et traverser le village ainsi jusqu'au château.

Nous veillons également à faciliter au maximum la vie de nos clients, ils peuvent venir, sans frais supplémentaires, le vendredi pour l'installation !


Quels sont vos projets à moyen terme ?

Nous souhaiterions développer les mariages étrangers. Pour ce, nous envisageons d’augmenter le nombre de couchages sur le site. C’est ainsi qu’avec le Pays Haut Languedoc et Vignobles nous est venue l’idée de créer dans le hameau médiéval qui enserre le château, un hôtel reparti dans les ruines, dans des maisons reconstituées, afin de pouvoir ainsi ajouter 20 à 25 chambres de bon standing en complément aux gîtes déjà en activité. Il y aura également un Café de Pays où les gens pourront se restaurer.

Voir sa fiche sur 1001Salles : Château De Dio

Nos suggestions d’articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Découvrez les interviews de vos futurs prestataires